expo-ventavon_P8Après 10 ans de pourparlers, c’est en 1956 que 100 ha sont irrigués par aspersion sur la commune de Ventavon : une première en France !
En 1972, un accord intervient avec EDF après de multiples négociations. La construction du canal usinier va fortement perturber le réseau d’irrigation en place ; la société prend en charge le rétablissement des irrigations (construction de 4 stations pour l’aspersion et 1 par ruissellement), maintient la fourniture gratuite de 1000 kW d’électricité pendant la période d’irrigation (soit 4 000 000 de kWh/an), ainsi que le transport de 1800 l/s du 15 avril au 15 octobre.
Le canal EDF est mis en eau fin 1975.

Les stations de pompage des Empeygnées et de Rourebeau sont construites en 1974 et 1975 ; celles de Monétier et Garduelle en 1975 et 1976 ; celle de Romeyère interviendra en 1982. L’usine du Beynon est arrêtée en 1974.

L’intérêt de l’aspersion fait son chemin : de 1981 à 1992 c’est l’ensemble du périmètre qui est reconvertit.
La station du Poët est mise en service en 1987, celle de Maugrach en 1991. Seul l’extrême nord du périmètre, entre Lettret et la Saulce reste à l’irrigation par gravité.

filet-bleu

Aux yeux du monde agricole, la mise en service du barrage de Serre-Ponçon entraîne d’autres inconvénients, tant sur la quantité d’eau qui subit d’importantes variations que sur sa qualité : pour lui, celle-ci ne transporte plus la quantité de limons nécessaire au colmatage du canal et à la fertilisation des cultures.
Un handicap qui sera considéré comme un avantage quelques années plus tard.

tiret-bleu

<<< documents d'archives >>>

projet d'irrigation par aspersion sur le périmètre de Ventavon-haut - plan d'ensemble,
10 octobre 1954 (ADHA - S 1433)
ventavon-haut-1954_web

projet d'irrigation du périmètre de Ventavon-haut - mémoire explicatif (extrait),
23 octobre 1954 (ADHA - S 1433)
irrig-ventavon-haut-1954_1 irrig-ventavon-haut-1954_2

filet-bleu

panneau précédent >>>
panneau suivant >>>
revenir à la présentation de l'exposition >>>