expo-ventavon_P3Les habitants de la vallée redoutent tout particulièrement les caprices de la Durance, les crues et les inondations qu’elle provoque ; les projets de digues de protection accompagnent ceux de création de canaux. Les prémices de la construction du Canal de Ventavon remontent à l’année1765, lorsque Tournu de Ventavon propose la réalisation d’un canal arrosant 70750 toises carrées – soit un peu moins de 30 hectares – sur la communauté de Ventavon. Néanmoins, son regard porte plus loin et il envisage un canal qui arroserait de Vitrolles à Sisteron. Un projet qu’il juge facile à mettre en œuvre si « le gouvernement goutoit ce projet ».
En 1852, Casimir de Ventavon relance le projet en proposant de dériver l’eau de la Durance depuis la commune de Valserres. C’est un canal de 55 km de long et irrigant près de 5000 hectares qui est alors envisagé.

filet-bleu

En 1879, Jules Verne écrit à propos de la Durance : « au moment des crues elle occasionne des dégâts tellement considérables qu’ils ont enlevés à l’agriculture du département près de 11 000 hectares » (P.-J. Hetzel, in Géographie illustrée de la France)

tiret-bleu

<<< documents d'archives >>>

transaction Tournu de Ventavon - construction d'un digue,
20 juin 1767 (ADHA - 7 S ASA 853)
acte-ventavon_ADHA-7SASA-853
implantation de 4 épis sur la Durance,
quartier des Isles, 15 mai 1829 (ADHA - 7 S ASA 853)
epis-iles-1829_ADHA-7SASA-853
filet-bleu
panneau précédent >>>
panneau suivant >>>
revenir à la présentation de l'exposition >>>