expo-ventavon_P14Les estimations effectuées en 1884 par Claude Allier, de la Chaire départementale d’agriculture, faisaient état de 794 propriétaires ayant engagé 2515 hectares sur un total de 4961 ha potentiellement arrosables.

En 1912, seuls 700 ha étaient souscrits à l’arrosage pour 400 propriétaires.
Actuellement, du fait de l’évolution des techniques et de la réorientation des pratiques, sur 7000 ha dominés, plus de 3 500 sont souscrits par un millier de propriétaires. L’arboriculture représente 73 % de la surface.

Tous ceux qui ont essayés d’évaluer les besoins futurs ont toujours eu beaucoup de difficultés à appréhender l’avenir avec discernement, n’ayant pas de visibilité sur les évolutions technologiques à court et moyen termes. En 1910, l’estimation des surfaces soumises à l’irrigation et la quantité d’eau nécessaire était calculée en fonction du nombre de bras potentiellement disponibles, ce qui rendait les ingénieurs hydrauliques de l’époque plutôt dubitatifs sur les plus-values escomptées. A l’opposé, la composante eau n’était étudiée avec précision que lorsqu’il était nécessaire de faire appel aux stations de pompage.

filet-bleu

Le rapport de 1910 estime que, l’eau étant acheminée par la SFMHD pour les communes de Lardier, Vitrolles, Monétier et Ventavon : « les besoins seront pendant longtemps satisfaits » et que « la prévision de la consommation d’eau par les arrosages importe peu ».
Une vision qui n’est heureusement plus celle des responsables actuels qui considèrent la question de la gestion ressource comme devant être menée à une échelle plus globale, « inter ASA ».

tiret-bleu

<<< documents d'archives >>>
mise à l'enquête de l'avant-projet,
11 mai 1869 (ADHA - 7 S ASA 850)
enq-avantprojet-1869_ADHA-7SASA850

propriétaires intéressés au canal de Ventavon,
7 juin 1888 (ADHA 7 S ASA 836)
interesses-ventavon-1888_ADHA-7SASA836

état récapitulatif des terrains engagés
au 7 juillet 1884 (ADHA 7 S ASA 850)
terrains-1884_ADHA-7SASA850

filet-bleu

panneau précédent >>>
panneau suivant >>>
revenir à la présentation de l'exposition >>>