La réunion programmée sur La Motte en Champsaur en ce 18 juin a ainsi réunis élus, professionnels du milieu agricole, gestionnaires de canaux, représentants de l'Etat (DDT), Agence de l'eau, commission locale de l'eau pour débattre de ces questions.



Une première approche a été évoquée directement sur le terrain, puisque le Grand canal de la Motte et celui de St-Eusèbe ont fait l'objet d'une visite sur le terrain, pilotée par Claire Bouchet -maire de La Motte en Champsaur, Bernard Nicolas - adjoint et président de l'ASL du Grand canal, Hervé Moynier - président de l'ASl du Canal de St-Eusèbe et Bertrand Breilh - CLEDA (Commission locale de l'Eau Drac-Amont).




Accueillis ensuite à la Mairie, les participants on pu échanger sur diverses problématiques : responsabilité des gestionnaires et responsables d'ASA ou ASL, aménagements touristiques, rôles "secondaires" des canaux (évacuation des eaux pluviales, limitation des risques d'inondation, ressources d'eau en cas d'incendie...) ainsi que d'autres usages comme l'alimentation en eau potable notamment.

La question de l'entretien de ces canaux, des dommages subis lors des crues de 2006 et 2008 et de leurs impacts sur le maintien de ces mêmes canaux ; celles des coûts afférant ont été également évoqués, ainsi que les contraintes induites par les nouvelles réglementations, et les difficultés à les mettre en oeuvre dans certains cas.