La réserve des Jaussauds, légérement dans la brume, et celle des Mannes au premier plan, depuis les hauteurs de Gap

La réserve des Jaussauds, au débouché de la branche-mère, a été la première à  être construite, en 1963.

Ses 750 000 m3 permettent d'alimenter 964 ha de terres et assure 75% de l'approvisionnement en eau potable de la ville.

La réserve des Mannes a été mise en eau en 1994.

Elle ne desservait que 742 ha à  l'origine.

Depuis 2004, son volume utile de 140 000 m3 dessert 1070 ha sur les secteurs de Charance-La Garde, des Eyssagnières et de Saint-Jean.

La réserves de Corréo

La réserve de Corréo (259 000 m3) irrigue 458 ha sur la Freissinouse et Manteyer depuis 2000.

La réserve de Pelleautier

La réserve de Pelleautier (1 00 000 m3), construite en 1972, alimente 790 ha sur Pelleautier, Neffes et une partie de Tallard et de Fouillouse.

Elle est alimentée par le trop-plein d'une petite réserve, appelée D', qui dessert environ 530 ha sur le Villard, les Côtes de Pelleautier et de Neffes.

Lire aussi : le canal de Gap : infrastructure / partie 1